Le projet

Le projet de recherche « Evolutive Meshed Compact City (emc2) » ou « Ville Compacte à Maillage Évolutif ». Un parcours pragmatique de transition vers ville du quart d’heure pour les périphéries métropolitaines européennes a été sélectionné pour un financement dans le cadre de l’appel à propositions « Driving Urban Transitions » du programme Horizon Europe de l’Union européenne. Le projet emc2 est coordonné par Giovanni Fusco (CNRS UMR ESPACE), avec le soutien de Meta Berghauser Pont (TU Chalmers, SMoG), Valerio Cutini (Université de Pise, DESTeC), Angelika Psenner (TU Wien, Département d’urbanisme) et Laurence Jacquier (AUA) en tant que co-demandeurs. S’étalant d’octobre 2023 à septembre 2026, il s’agit d’un projet de recherche axé sur le parcours de transition vers ville du quart d’heure.

Le consortium de recherche part du principe que ville du quart d’heure nécessite des préalables solides en termes de forme urbaine et d’organisation spatiale de la ville physique, qui devraient être intégrés dans toute stratégie de transition pour les banlieues et les périphéries dépendantes de la voiture. En tenant compte de ces exigences, le projet propose un nouveau modèle de ville du quart d’heure adapté aux réseaux structurels peu denses des emplacements périphériques : la Ville Compacte à Maillage Évolutif (emc2).

Le modèle emc2 envisage des formes urbaines compactes sous la forme de développements en corridor le long des axes principaux existants, formant une structure maillée à travers la zone métropolitaine. Redessinées pour les piétons, ces routes interconnectées seront transformées en artères principales dynamiques et inclusives, des espaces de vie offrant une qualité de séjour élevée, une grande variété d’utilisations mixtes à haute fréquence et des connexions à des options de mobilité à plus grande échelle. Elles interagissent avec les corridors écologiques métropolitains et nécessitent seulement des améliorations marginales par rapport aux formes suburbaines existantes.

Le projet évaluera le modèle emc2 à différentes échelles dans six études de cas européennes géographiquement très différentes, grâce à une méthodologie de recherche triangulée comprenant : des modèles géospatiaux et de réseau novateurs, des analyses d’utilisation observationnelles, des analyses morpho-fonctionnelles comparatives.

L’objectif principal du projet est une spécification détaillée du modèle emc2, afin de mettre en œuvre avec succès la ville du quart d’heure dans les périphéries dépendantes de la voiture et de réduire le risque que les politiques de ville du quart d’heure limitées aux centres urbains n’exacerbent les tensions sous-jacentes entre les centres en gentrification et les zones périphériques délaissées. Plus spécifiquement, le projet produira une méthode transférable à plusieurs échelles pour évaluer le potentiel emc2 dans les zones suburbaines européennes, ainsi que des lignes directrices pour la mise en œuvre d’emc2, comprenant des exemples et des obstacles. Le consortium diffusera les résultats tant dans le milieu universitaire que parmi les parties prenantes urbaines.